À la suite des actes de vandalisme dont ont été victimes les commerces et les établissements recevant du public (Mairie, Office de Tourisme, la poste) de la commune de Roybon, j'exprime toute ma solidarité envers les habitants, les commerçants et les élus locaux de Roybon.
Chacune et chacun d’entre eux ont d’ores et déjà suffisamment souffert de la présence d’une zone de non droit dans la forêt de Chambaran. Ils aspirent à retrouver enfin un climat tranquille et serein après de longues années de conflits dont ils ont été les principales victimes.
Je partage l’émotion suscitée par ces actes d'une violence inouïe dans un village qui compte à peine 1200 habitants. Aucun motif ne saurait justifier de tels faits que je condamne fermement. 
Je compte sur les gendarmes pour faire toute la lumière sur cette expédition punitive de même que je compte sur la justice afin que ces casseurs soient fermement sanctionnés.

ACTES DE VANDALISME COMMUNE DE ROYBON

[04/12/2020]